TERRITOIRE SAUVAGE DES ALPES MARITIMES

un sanctuaire naturel de 700 hectares

La Réserve des Monts d'Azur est l’occasion de parcourir le territoire d'une faune sauvage préservée : les animaux sont en liberté, la rencontre se fait en suivant leurs traces et indices de présence.

Safaris en calèche ou à pied

Vivez l’expérience d’un safari guidé et partez à la découverte des espèces sauvages de La Réserve.

Des séjours de rêves

Prenez le temps de vivre et de respirer, grâce à un séjour authentique. La Réserve propose aux amoureux de la nature une escapade dans le respect le plus total de l'environnement.

La Faune européenne en liberté !

Brumes d'Automne dans la Vallée

Les couleurs d'un Hiver d'Azur

Safaris en traineau ou Raquettes

Une expérience unique sur la Côte d'Azur

Tarifs et réservations
(Réservation fortement recommandée)

L’Élan

Élan — Alces alces

Ce majestueux cervidé habitait nos régions jusqu’à la fin du Moyen-âge. Les derniers individus français auraient été tués en baie de Seine et en Alsace aux alentours du XIème siècle.

Chassé de ses territoires par l’expansion des sociétés agricoles, l’élan comme le reste des grands mammifères européens a trouvé refuge dans le nord et l’est de notre continent. Il reste bien présent en Scandinavie et en Russie, en général dans les espaces délaissés par l’homme. Les grands froids ne sont pas un plaisir pour lui et même s’il s’est habitué à ces conditions extrêmes, l’élan préfère des latitudes plus hospitalières, comme le prouve sa récente présence en République Tchèque.

L’élan est un animal à part. Un corps court, de très longs membres, des grandes oreilles et des petits yeux, un nez bombé font de lui une sorte de croisement entre un cheval et un cerf.

L’élan dont le poids peut dépasser les 600 kg et les bois atteindre les 20kg est aujourd’hui le plus imposant représentant de la famille des cervidés, le Mégacéros ayant totalement disparu. C’est un solitaire qui ne vit en « couple » que pendant la période de rut. Il semble plutôt inféodé aux milieux aquatiques. Son régime alimentaire de type herbivore est très diversifié : herbacées, plantes aquatiques, feuillages et écorces de nombreux arbres et arbustes, lichen, mousses…

La femelle donne naissance au début du printemps, en général à 1 petit d’un poids moyen de 15kg, bien que des jumeaux soient régulièrement observés (Pologne).

Nous considérons que cet animal est au même titre que le bison d’Europe un moteur essentiel des écosystèmes forestiers.

Texte Patrice Longour